?

RETROUVEZ TOUTE L'INFO DU MARIAGE SUR :  www.i-mariage.com

PORTRAIT
Anthony Bouchez
COUPLE
Romantique?
NOUVEAUTÉ
Bijou
DESTINATION
Bahamas

UP TO DATE
Avoir son...

Christophe Adam, chef-pâtissier chez Fauchon

  La gourmandise se conjugue
au féminin et au masculin

Christophe Adam, la clé sucrée de la maison Fauchon, régale la France entière. Sa pâtisserie est un avant-goût de douceur, une version sophistiquée de la gourmandise. Les futurs mariés vont craquer à l'heure du succulent buffet. Le beau parcours d'un chef qui étoile les palais.

Tel Obélix vacillant dans la marmite du druide, Christophe Adam tombe par hasard et tout jeune dans la pâtisserie. «Petit, j’aimais bien faire des gâteaux le mercredi après-midi chez mes parents. Et à l’école, j’appréciais plus les cours de cuisine que les leçons d’arithmétique, si vous voyez ce que je veux dire».
A l'âge de 15 ans, Christophe Adam part effectuer un stage dans un grand restaurant en Bretagne. Quelques années d'apprentissage, une opportunité à l'hôtel Crillon aux côtés de Christophe Felder, un passage forcément chocolaté en Suisse puis il postule à pic chez Fauchon. L'aventure commence...

L'artiste dessine ses créations gourmandes.

Dessert féminin ou masculin ?

 Renseignements : T. 0 820 882 882 

 
L'ARTISTE DESSINE SES CRÉATIONS GOURMANDES
 

Christophe Adam est embauché en 1996, et prend le relais du maître Pierre Hermé, parti faire ses armes au pays du soleil levant puis à Saint-Germain des Prés. Depuis, c'est l'apothéose. Des desserts, en veux-tu en voilà, dessinés sur papier, tels des modèles de robes haute couture. La pâtisserie est un art, ne l'oublions pas.

Chez Fauchon, l'univers du mariage a été pensé jusqu'au bout. "Quand les futurs mariés nous confient leur dîner de fête, nous souhaitons faire de ce passage prestigieux le reflet de leurs personnalités." La pâtisserie est un point final qu'il ne faut surtout pas négliger. Et pour cause, ils sont nombreux dans l'assemblée à attendre ce moment avec gourmandise et envie. La maison Fauchon propose des modèles de pièces montées, classiques ou personnalisées, sur lesquelles elle appose sa "griffe" et le savoir-faire de Christophe Adam. Les mariés se rabattent souvent sur ce gâteau aux origines alléchantes.
 



 

DESSERT FÉMININ OU MASCULIN ?
 

Cette année, les goûts sont à la verdure. Les buffets de desserts s'ornent de lierre et de feuillages, associés au romantisme. "Je travaille actuellement sur un projet de buffet blanc qui, j'en suis certain, va séduire les mariés de l'an 2005."
Pour une réception moderne, la description fait envie : composé d'une dizaine de gâteaux blancs, les invités succomberont à la gourmandise en décrochant quelques macarons de leur pyramide, et se serviront allègrement en parts de tartes, éclairs, et petits fours d'un blanc immaculé. Un dîner au château, ou dans le salon d'un grand hôtel donne envie de goûter à l'ensemble des mets sucrés proposés en verrines, ou aux gâteaux à étages, dits à l'anglaise. Une réception à la campagne s'oriente plus sur des desserts aux fruits du verger : tartes aux pommes, aux poires et aux fraises raviront les petits comme les grands.

Autre particularité de Christophe Adam : il conçoit la pâtisserie comme un outil de séduction à part entière. Pour faire craquer votre moitié, offrez-lui une boîte de macarons ou d'éclairs aux parfums délicieux. L'éclair, la pâtisserie coup de cœur de Christophe Adam, prend cette année de nouveaux airs. En plus des best-sellers au chocolat, au café ou à l'orange, les amoureux de Fauchon succomberont au choix à l'éclair 3D (citron, pistache, orange) parsemé de pépites aux couleurs psychédéliques, au vanille-toffee, aux tendres morceaux de caramel, au champagne-framboise, histoire de trinquer à leur complet bonheur, au chocolat-framboise pour les excentriques du palais ou au praliné à l'ancienne dont les noisettes et amandes craquent sous la dent.

Chez Fauchon, la pâtisserie se conjugue aussi bien au féminin qu'au masculin, avec quelques variantes, très révélatrices des caractères et des préférences. Le choix est large et délicieux, innovant dans les parfums et les accords de saveurs.
"La pâtisserie, selon qu'elle s'adresse à une femme et à un homme, n'est pas la même. La femme craque plus facilement vers un gâteau au parfum qu'elle connaît déjà : le chocolat et le café sont ses grands alliés. L'homme est plus curieux et n'hésitera pas à fondre de plaisir devant une tarte framboise/violette… "
Après, à chacun de faire découvrir à l'autre l'objet de sa convoitise et de sa gourmandise.

 

 

Google
Précédent

  1 2 3 4 5 6

7

8 9 10

11

Suivant

© Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit
sans l'accord de l'auteur, i-mariage.com.
Tous droits réservés.